Quelle triste soirée pour toutes les Morgiennes et tous les Morgiens…

Je suis partagé entre un sentiment de pitié intense et une stupéfaction hors norme…!!!

Pourquoi pitié ?

Simplement par le fait que, ce soir, les Morgiennes et les Morgiens ont été trahi. Et accablés par nos élus, mes collègues, par une augmentation d’impôts. Afin de dissiper immédiatement les malentendus, ma tristesse est aussi et avant tout due au fait que, contre toute attente, cette augmentation est bel et bien du fait que la gauche a trahi ses électeurs.

Stupéfait de constater que c’est bien à la droite (les riches et les patrons diraient certaines mauvaises langues…) qu’incombe le rôle (le plaisir devrais-je dire) de protéger notre population et nos voisins.

Après des débats tour à tour infantiles, mesquins ou rationnels et pragmatiques, selon les orateurs, il aura malheureusement fallu se résoudre à admettre cette triste réalité. Morgiennes et Morgiens paieront plus d’impôts. Car, se moquant ouvertement de ses électeurs, la gauche à clairement décidé que les arbres valaient plus que les citoyens.

Une réponse pour “Quelle triste soirée pour toutes les Morgiennes et tous les Morgiens…”

  1. michel Davitti10. décembre 2021 à 19:51Répondre

    Cette augmentation d’impôt déclenché par un certain Gemperli est une double imposture:
    Sur le financement du plan climat où tant les Verts foncés que le PS n’ont pas voulu voire ignorer le financement. 2 le second argument frise la malhonnêteté: pour des finances saines! Là on prend le citoyen morgien pour un gogo (pour ne pas employer un mot en 3 lettres) Finances saines: le PLR en a fait un de ses thèmes lors des dernières élections. Faut savoir lire entre les lignes, que veut dire finances saines=train de vie de la commune en constante augmentation. Morgiennes et Morgins ce référendum est d’une importance élevée ! Elle a le mérite de ne pas donner un blanc-seing au sieur Gemperli et consorts. D’avance un grand merci pour apposer votre signature. Michel Davitti membre d’aucun parti

Laisser un commentaire