Jean-Pierre MORISETTI

Candidat à la Municipalité de Morges, je m’engage à maintenir les efforts sécuritaires, rassurer la population dans les zones sensibles, donner les moyens nécessaires à notre Police pour continuer un travail de proximité et lutter contre les incivilités.

Ma motivation à rejoindre la Municipalité se résume en trois mots : pour y travailler:

  • Gérer les intérêts de la Ville,
  • maintenir et préserver les acquis, le patrimoine,
  • surveiller l’usage responsable de la masse fiscale et le maintien de celle-ci à un taux abordable : à défaut de pouvoir la diminuer.

Défendre les intérêts morgiens en gérant l’héritage des précédentes Autorités, même s’il ne m’est pas possible de partager tous leurs choix. Maintenir le confort et les infrastructures qui existent. Garder l’attrait de la Ville en y maintenant une capacité d’accueil par un nombre de places de parc suffisantes, qu’elles soient dédiées à tous les modes de transport. Prévoir avec crédibilité le futur, gérer les chantiers en cours, communiquer avec vous tous Morgien-ne-s sur l’avenir de la Ville. Vous consulter, prendre votre avis avec sérieux car tant à la Municipalité qu’au Conseil Communal nous ne sommes que vos représentants.

Morges, la ville ou la circulation est la plus fluide de Suisse ! Dommage, car, telle que construite, le casse-tête va continuer. Par contre ce n’est pas en bloquant des axes de délestage tel que les Sablons que nous y arriverons: À revoir.

Morges va disposer d’une piscine Olympique et d’un bassin d’entrainement couvert ? OUI – Gardons celle du Parc des Sports pour les loisirs familiaux et créons des infrastructures à cet effet dans les nouveaux quartiers du Nord de la ville.

Morges va avoir un Parc des Sports digne de ce nom ? OUI – le rejet du PPA éponyme était le plus bref moyen dans le temps d’y arriver. Une remise de l’ouvrage sur le métier pour un Parc réaménagé, sans la mégalomanie d’un Centre Aquatique sera plébiscité par toutes et tous.

Morges va préserver et valoriser son patrimoine, construire harmonieusement son futur architectural ? OUI – en mettant des garde-fous légaux qui permettront de ne pas construire tout et n’importe quoi. Notre ville est belle, préservons-là.

Nous vous remercions d’avance de la confiance que vous nous donnez.